I comme ...

Si vous êtes arrivé(e) directement sur cette page Cliquez ici pour utiliser la version plus conviviale et consulter ainsi plus facilement plus de 107 rubriques! Idées reçues Indemnisation
Indices de présence infos diverses
Ils ont dit Ils ont écrit
Ils ont affirmés -

Retour au sommaire alphabétique


Idées reçues

Là aussi, le sanglier compte un certain nombres d'idées reçues.
Migrations, invasions, 2 portées par an, sanglier attaquant l'homme, sangliers traversant la Méditerranée,  portées extravagantes, etc...

Cliquez ici ...


Indemnisation

Dédommagement compensation réparation Historique, modalités, textes en vigueur
Pour avoir une estimation des dégâts et indemnisations en Nièvre Voir le tableau Le dossier est au montage!...

    Retour à l'index


Indices de présence

Là où le sanglier est présent, les indices sont nombreux mais encore faut-il les connaître, les voir et les identifier à coup sûr. Voici quelques indications.
Ouvrez l'oeil et le bon!

    Retour à l'index


Informations diverses

Lu dans la presse, Entendu dans les salons, Vu à la télé...,

GIGS : Groupe d'Intervention Grand Sanglier

Spécialistes dans la capture de sangliers à mains nues et avec des filets.

En attente d'infos plus précises.

Lu dans la revue Le chasseur de sanglier de Juillet 2005

Peut-être un canular ? Ecrivez-moi si vous connaissez - merci.
Trophée sanglier Nièvre

Vu dans le revue du Chasseur de sanglier

Bravo Cédric - Dommage Il aurait mérité une menée plus digne

    Retour à l'index


Dires, Ecrits, Assertions, Allégation.

Monsieur GRANGER dans son "dictionnaire des pêcheurs et chasseurs " Août 1949

   "Bourru et malfaisant, et compliqué dans ses dénominations familiales. Si la femelle se nomme laie, leurs héritiers s'appellent marcassins...".

Robert HAINARD - Les Mammifères sauvages d'Europe - Octobre 1949

    "Il n'est point d'animal dont la recherche m'ait coûté autant de peine et de temps, sans que je le connaisse encore bien. C'est dommage, car dans nos pays où manquent les grands carnassiers, il est la grosse bête farouche, celle qui exprime le mieux la sauvagerie de la forêt, lui donne une vie animale à l'échelle de ses arbres"

Carl VOGT

    "Les cochons proprement dits (Sus ) ont conservé, parmi leurs congénères, le plus de caractères primitifs et si l'on veut parler d'animaux antédiluviens, c'est à eux et non aux hippopotames, comme on a l'habitude le faire, qu'il faut appliquer cette dénomination"

François SOMMER

"Avec la désinvolte liberté d'une famille de Romanichels vagabondant sur les routes et campant au hasard, les Sangliers, depuis des millénaires, apparaissent dans une contrée puis disparaissent subitement pour s'établir dans une autre." 

M.HETTIER de BOISLAMBERT

" Le véritable sanglier est plutôt haut sur pattes, à épine dorsale marquée, la masse principale du corps en avant, taillé comme une hache pour pénétrer et circuler rapidement dans la végétation la plus dense..." et non pas  "un basset rondouillard et jambonné qui ne court qu'à regret et fait ferme aux chiens sitôt attaqué..."

(D'après les historiens grecs.)

" ... Un adversaire que les Dieux eux-mêmes et les plus grands hommes de l'antiquité ne dédaignaient pas d'attaquer..."

 

Jean-Jacques BROCHIER - Anthologie du sanglier - Hatier 1988 (*)

"... Enfin le sanglier nous émeut parce qu'il est la force brute, la violence intelligente;, la bête de combat loyal. Il fait tête aux chiens, puis les néglige pour charger le chasseur, sachant, comme Mao, discerner "l'ennemi principal". Davantage que le cerf , qui fuit et ruse, le sanglier fonce droit devant, puis se retourne pour dissuader les poursuivants. Un sanglier qui court est un paquet d'énergie, une boule de muscle d'une densité de tungstène. Les balles ricochent sur son armure, les chevrotines glissent à la surfaces des soies. Même moribond, il continue à résister, à faire face. Courageux comme Achille ou Ajax.

Plus que bien d'autres, la bête noire incarne la force et l'intelligence, le mystère des épines impénétrables et des futaies profondes...."

(*) Un ouvrage à consulter sans modération ....

Mohamed Ben Mangali, l'art de la Fauconnerie du Xe siècle.

J'ai relevé la - pour le moins - curieuse recette suivante pour tuer proprement et sûrement (!...) un sanglier dans l'ouvrage arabe classique sur l'art de la Fauconnerie par Mohamed Ben Mangali, du Xe siècle, qui n'est cependant pas un livre humoristique: " Les Anciens prétendaient qu'en suspendant sur son omoplate une patte de crabe, on n'est point approché par le sanglier, et que, si cette patte de crabe est suspendue sur l'oeil du sanglier, celui-ci meurt immédiatement ". Il est dommage que l'auteur n'ait pas indiqué la manière de suspendre cette patte de crabe sur le sanglier ; elle rappelle assez le fameux grain de sel sur la queue d'un oiseau...

Alain Raveneau

INDOMPTABLE SANGLIER

La prolifération du cochon sauvage montre bien les déséquilibres de la nature. Aussi malin que méfiant, l'animal s'adapte à toutes les situations, au point de fréquenter les abords des villes.

 

A. DE LA RUE  (Dans son livre : LES ANIMAUX NUISIBLES - Librairie de FIRMIN-DIDOT - 1890)

LE SANGLIER.

N'en déplaise à MM, les préfets qui ont déclaré le sanglier animal nuisible, non seulement je proteste de toutes mes forces contre la classification officielle, mais encore je m'abstiendrai d'indiquer ici les moyens de détruire un animal que nous avons, au contraire, intérêt à traiter avec plus de ménagement.

Le livre ce qui va suivre aux méditations de nos administrateurs départementaux, aux conseils généraux, à la presse de province, aux bonnets petits et gros de l'agriculture, à tous ceux enfin qui ont déclaré insciemment une guerre d'extermination aux sangliers.

Quant aux sangliers, puisque tous les forestiers, tous les naturalistes, tous les hommes éclairés vous disent qu'ils rendent des services, pourquoi en vouloir la destruction radicale? Ne serait-il pas plus raisonnable cent fois, comme font les Allemands, de surveiller, par les agents forestiers, la fécondité exubérante des sangliers, et de maintenir leur reproduction dans de prudentes proportions?

Origine inconnue

Les souris doivent représenter, pour les bêtes noires et les renards, à peu prés la même chose que le caviar ou le foie gras pour les humains. En tout cas, ils les considèrent comme des friandises de choix.

à suivre....

    Retour à l'index 

 


© Site du sanglier de A à Z -  JFO Décembre 97
©Reproduction interdite sans l'accord de l'auteur.
Mise à jour le 07/10/15